Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 novembre 2014 3 19 /11 /novembre /2014 09:58

Mon stage en entreprise s'est particulièrement mal passé.

Histoire de look et de normes

La conclusion de ma formatrice a été la suivante : 

Histoire de look et de normes
Histoire de look et de normes

A ce moment-là, mes cheveux étaient longs jusqu'aux hanches. J'en étais très fière.

Histoire de look et de normes

Mais comme j'étais vraiment désespérée d'être rejetée de tous les milieux professionnels, j'ai accepté.

Histoire de look et de normes

Il faut dire que j'aimais beaucoup mes collègues et qu'elles m'avaient encore jamais proposé de sorties.

Le coiffeur où on m'emmenait était un coiffeur visagiste. Ca me semblait une bonne idée, vu que j'ai un visage un peu particulier, avec lequel on ne peut pas faire n'importe quelle coiffure.

Histoire de look et de normes

En bref, surtout pas de frange, et garder une certaine longueur pour mettre en valeur le haut de mon visage et détourner l'attention du bas.

Histoire de look et de normes

Si dégradé, il fallait à tout prix que les mèches les plus courtes soient suffisamment longues pour être attachées, histoire que je puisse continuer à me faire ma tête de CDAL.

Histoire de look et de normes

J'ai dit tout ça au coiffeur, sauf pour CDAL, mais je lui ai raconté que j'avais besoin de m'attacher les cheveux quand je fais du ménage et du sport, ce qui est vrai aussi.

Histoire de look et de normes
Histoire de look et de normes
Histoire de look et de normes
Histoire de look et de normes
Histoire de look et de normes

Ma collègue était si fière du service qu'elle m'avait rendu en me présentant à son coiffeur que j'ai bien été obligée de sourire et de dire que j'étais contente.

Histoire de look et de normes

Mais vraiment, je ne me suis jamais sentie aussi laide et aussi étrangère à moi-même. J'étais pas seulement moche, j'étais...

Impersonnelle.

Du coup, non, les compliments n'ont pas été agréables à entendre.

Histoire de look et de normes

Mais m... à la fin !

Je sais que j'ai jamais été très canon, mais j'étais quand même pas SI laide !

 

Faut croire que si, parce qu'une troisième collègue, invitée au même coiffeur que moi, a eu droit, elle, à un vrai relooking intelligent, avec une coiffure qui mettait réellement en valeur son visage, et restait cohérente avec sa personnalité.

Histoire de look et de normes

Donc, ce coiffeur avait de vraies compétences. Il a juste décidé que je ne les méritais pas.

Histoire de look et de normes

Le problème avec le look, c'est que ce n'est pas juste un choix personnel qui n'implique que soi. C'est un message qu'on envoie à l'autre. Et dans notre société, l'autre y est excessivement extrêmement sensible.

J'ai repensé à tout ça en voyant une vidéo sur facebook. Une vidéo qui m'a beaucoup touchée. La vlogueuse (qu'au passage je trouve très mignonne) y racontait une agression qu'elle avait subit le jour même dans la rue, à cause de son look.

Elle s'habille Harajuku

Histoire de look et de normes

Pour ceux qui auraient la flemme de googler, le style Harajuku, c'est en gros ça : 

Histoire de look et de normes

Je saurais pas vous expliquer le principe. En tout cas, ce qui est sûr, c'est que ça fait ni agressif, ni déprimé, ça fait juste (désolée pour le gros mot) déguisé.

Mais, tout comme mon encadrante de stage ne supportait pas mes cheveux longs, tout comme mon coiffeur ne supportait pas mes joues de hamster, certains ne supportent pas de croiser des gens déguisés dans la rue.

Histoire de look et de normes

Mais alors là, pas du tout.

Histoire de look et de normes
Histoire de look et de normes
Histoire de look et de normes
Histoire de look et de normes

Pour répondre à la première question, OK, des fois, c'est peut-être (un peu) de la provocation.

Histoire de look et de normes

Mais, juste pour comparer, vous vous rendez compte de jusqu'où va l'art de la provoc, aujourd'hui ?

Histoire de look et de normes

Moi, tout de suite, le look exhubérant, ça me paraît beaucoup plus bénin.

Si mon histoire de cheveux m'a appris quelque chose, c'est que se voir imposer un look qui ne vous correspond pas au nom de la norme, c'est EXTREMEMENT douloureux. Je vous jure que dans ces moments-là, on cherche désespérément quelqu'un pour vous dire que le look qui correspond à votre personnalité, il est pas si affreux.

Histoire de look et de normes

En plus, ma jolie vlogueuse, elle ne se plaignait pas, ne se révoltait pas, elle reconnaissait même que s'habiller comme ça était un choix qu'elle faisait en connaissance de cause, et dont elle assumait les conséquences. Elle posait seulement une question :

Histoire de look et de normes

Sincèrement, j'ai du mal à me représenter ce qui ne fonctionnerait pas dans une société où on s'imposerait de juger les gens en plus de deux minutes.

Histoire de look et de normes

Et pour ce qui est de s'intégrer dans notre société actuelle...

Histoire de look et de normes

Alors perso, la prochaine fois que je croise quelqu'un qui a un look atypique, je m'abstiens de lui donner des leçons.

Epilogue

Au lendemain du premier shampoing

Histoire de look et de normes
Histoire de look et de normes

Mes cheveux, c'est trop des rebelles !

Histoire de look et de normes

Je suis trop, trop fière d'eux.

Repost 0
Published by tchoucky - dans Tchoucky stripe
commenter cet article

Clics Pratiques

  • : Au foutoir de la fiction
  • Au foutoir de la fiction
  • : Théories de la lecture, de l'écriture, de la fiction et de son effet sur la réalité, productions d'écrivailleuse et nouvelles de moi.
  • Contact

Vous Cherchez Quelque Chose ?

Me Connaître