Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 août 2012 5 17 /08 /août /2012 17:29

Je vous avais posté, il y a quelques temps, le nouveau teaser de La Planète des Couleurs, destiné à annoncer la sortie de sa prochaine collection de livre pour enfants de tous âges "Les Historiette de Saviezza". Eh bien, devinez qui, devinez quoi, comme dirait les mini-keums, la première Historiette est enfin là.


http://www.la-planete-des-couleurs.fr/img/p/32-94-thickbox.jpg"Ciel, Mada est une femme" est à mi-chemin entre le conte, le poème et la contine. Sur une plage, Mirélo, son cerf-volant à la main, ère.
Il vient de faire une découverte perturbante. Mada, sa maman, est une femme. Une femme comme dans les magazines. Et lui, Mirélo, commence à être assez grand pour remarquer les femmes dans les magazines.
Comment supporter la découverte ? Comment faire que Mada reste Maman ?

 

Avec simplicité et poésie, l'auteur s'attarde sur les pensées de ce petit garçon qui a peur de voir, de comprendre, peur de grandir, au final. On est à la fois dans une réalité et dans une métaphore. Malgré le rythme chantant, les noms chatoyant des personnages, le lecteur est projeté dans une situation vraie, l'émotion est réelle, mais la poésie permet de guérir du choc en douceur. Le tout étant agrémenté de photographies de plages et de ciels, reflets de la tempête intérieur du petit garçon.

 

Le conte est publié en version trilingue, français, anglais, et corse. La Planète des Couleurs le propose non pas en deux format, comme d'habitude, mais trois. Une version numérique, bien sûr, mais également deux versions papiers, l'une avec les photos en noir et blanc, et l'autre avec les photos en couleurs.

 

J'ai été professeur des écoles. J'en ai gardé un certain amour pour la littérature de jeunesse. Voilà un texte que j'aurais adoré lire à ma classe de CE1. De plus, le fait qu'il soit publié en version trilingue est une excellente occasion de découvrir d'autres langues. Certes, je dois bien avouer que l'aspect trilingue n'est pas ce qui m'a intéressée en tant que lectrice, mais je me suis amusée à essayer de lire à voix hautes quelques paragraphes corses pour en apprécier la sonorité. Je n'ai aucune idée de comment on prononce le corse, mais la découverte est là, le texte que je connais dans une langue que je ne connais pas, et dont je peux découvrir la beauté par ce moyen.

 


Partager cet article

Repost 0
Published by tchoucky - dans Mes lectures
commenter cet article

commentaires

Clics Pratiques

  • : Au foutoir de la fiction
  • Au foutoir de la fiction
  • : Théories de la lecture, de l'écriture, de la fiction et de son effet sur la réalité, productions d'écrivailleuse et nouvelles de moi.
  • Contact

Vous Cherchez Quelque Chose ?

Me Connaître